La domotique : comment créer une maison intelligente

La domotique, n’est pas une invention récente. En effet, les télécommandes ou encore les fours programmables, c’est déjà de la domotique. Alors pourquoi cet intérêt soudain pour ce domaine ? C’est parce que toutes les innovations actuelles ont permis de pousser à l’extrême les facilités offertes au quotidien. Les lumières s’allument quand on entre dans une pièce et se ferment à la sortie, les volets s’ouvrent automatiquement à une heure désignée … On dirait presque que la maison raisonne et comprend. D’ailleurs les fabricants parlent de maison intelligente.

La domotique : le confort et la proximité

La première application de la domotique est toujours d’améliorer la vie quotidienne. Dans une maison, tous les interrupteurs et les systèmes de fermeture peuvent être commandés par une télécommande centralisée ou un téléphone. On parle ici des lumières, du chauffage, de la climatisation ou du système d’arrosage automatique, mais aussi des portes, fenêtres et portails. A l’intérieur de la maison, les ouvertures peuvent même se déclencher quand on se présente devant la porte. Les appareils se pilotent de très loin puisqu’un appel téléphonique ou un sms permet de déclencher la fermeture des fenêtres ce qui permet une gestion à distance.

La domotique pour une bonne gestion

Pour la domotique, on allie la technologie de pointe avec l’économie des énergies dépensées dans la maison. Cet aspect d’une maison intelligente est moins connu, pourtant ses fonctionnalités sont très utiles. Ainsi, le délesteur gère les appareils électriques en sélectionnant les postes de dépense prioritaire et éteint les autres (lumières dans les pièces inoccupées par exemple). Avec un thermostat d’ambiance, la température globale de la résidence est réglée automatiquement pour éviter les dépenses inconsidérées.Vos factures d’électricité, d’eau baissent ainsi considérablement.

La domotique, utile en matière de sécurité

Les avancées de la domotique peuvent être utilisées pour préserver la sécurité des maisons. La maison intelligente réinvente le système d’alarme maison. Il est possible de définir deux types d’intrusion : la présence d’un intrus sur la propriété (par des détecteurs de mouvement ex: détecteurs de présence à infrarouge passif) et la pénétration par effraction dans la maison (détecteurs d’ouverture sur les portes et les fenêtres). Les actions déclenchées dépendent du type de détection (ouverture des lumières, alarme silencieuse à l’intérieur de la maison, fermeture automatique de tous les accès, appel vers un centre de surveillance, …).

Les technologies utilisées pour la domotique

L’installation du courant porteur en ligne est le premier réflexe à avoir si on veut profiter des avantages de la domotique. Cette option permet de ne pas retoucher les installations électriques existantes. Cette installation permet à tous les appareils en relation avec le réseau domotique de travailler en parallèle. Les appareils sont commandés à distance par un réseau sans fil radio ou infrarouge. L’astuce consiste à choisir une installation (émetteur et commande centralisée) qui fonctionne avec les deux types de communication. Si on est prêt à se lancer dans des travaux plus importants (ou pour une maison neuve), on peut aussi choisir le câblage dédié. Dans ce cas, il faut faire installer des câbles FTP plus des câbles VDI (appareils audiovisuels).

Détecteur d’ouverture magnétique (sans fil ou filaire)
Fonctionnement d’une alarme anti-intrusion