Quelle puissance choisir pour un shocker ?

shocker

Le taser est une arme d’autodéfense populaire aujourd’hui. Développé aux États-Unis et utilisé par des forces de police française, et il a longtemps été un outil privilégié qui permet de neutraliser des opposants physiquement forts de manière non létale. 

L’usage personnel est interdit. En fait, le « taser autorisé » du civil est un shocker électrique de faible puissance, et il fonctionne de différentes manières. Lorsque vous achetez un Taser en France, vous achetez en fait un shocker.

Le fonctionnement d’un shocker électrique ?

Le principe de fonctionnement d’un shocker est d’attaquer le système nerveux et de fournir d’une électricité à haute tension au corps d’un agresseur. 

Contrairement à un taser, le shocker doit être en contact direct avec les attaquants pour fonctionner, mais il est moins réglementé, généralement plus petit et plus facile à dissimuler. À noter que les shockers électriques sont des armes défensives non létales, ce qui signifie qu’ils ne tueront pas. 

Sa tension en volts est généralement impressionnante, allant de 500 000 à 5 millions de volts, et l’ampérage est très faible, seulement quelques milliampères. Utilisez une haute tension pour arrêter immédiatement l’attaquant, et le dispositif de protection individuelle du shocker enverra des décharges électriques pour immobiliser l’attaquant potentiel. 

La tension fait que les muscles de l’attaquant deviennent des crampes incontrôlables et rapides, ainsi que la désorientation temporaire de ce dernier. 

À ce stade, vous pouvez vous échapper et se mettre à l’abri. Pourtant, en raison de l’ampérage relativement faible du shocker, le choc initial ne présente pas de risque de blessure permanente. Ainsi, des précautions doivent être prises parce qu’une mauvaise utilisation peut provoquer des blessures graves. Cliquez sur ce lien pour plus d’informations.

Quelle puissance de shockers choisir ?

Tout d’abord, il existe de nombreux types de shockers sur le marché. Il existe deux grandes catégories : la première catégorie, plus intéressante pour des civils, comprend les armes cachées dans des objets. 

Par exemple, on a trouvé des poings électriques classiques, des bagues, des clés USB, des lampes de poche et bien d’autres objets faciles à cacher. 

Le shocker peut aussi s’écrire paralyseur, donc selon ses caractéristiques techniques précises, le grand public peut l’utiliser. La seconde, plus classique, concerne des formes et des modèles plus courants, plus difficiles à dissimuler et à utiliser par les professionnels.

En outre, la puissance d’un shocker électrique est souvent comprise entre 500 000 et 5 millions de volts. Comme pour tous les appareils électriques, plus le voltage est élevé, plus les dommages causés par les armes défensives sont importants. 

Quoi qu’il en soit, même si vous choisissez un shocker à décharge électrique de 1 000 000 volts, vous pouvez être sûr qu’il est efficace contre les personnes agressives. Si vous vous sentez plus à l’aise avec une puissance élevée, veuillez choisir un taser puissant.

Quels sont les critères à considérer lors du choix du modèle ?

Le bruit émis par les objets en fait une arme dissuasive et deviendra un critère important. Vous devez également vérifier si l’arme est suffisamment grande pour maintenir l’adversaire hors de la porte en fonction de vos objectifs, ou si l’objet est mieux invisible pour être inattendu. 

Ces critères dépendront de la personne et des circonstances qu’elle peut rencontrer. Lorsqu’une fille est plus susceptible de se bousculer avec une personne dans une ruelle la nuit ou dans les transports en commun, il est plus facile de choisir un petit objet caché comme le taser de poche

Pour les professionnels qui ont des missions de garde, ils préfèrent placer un objet dans une lampe de poche pour une distance de sécurité face à des menaces inconnues ou à la présence d’objets tranchants ou contondants.

Sécurité et sûreté des biens et des personnes
Quel armoire choisir pour sécuriser son arme ?