Les accidents domestiques les plus courants

Selon les statistiques, les accidents domestiques représentent la majeure partie des accidents qui peuvent survenir dans la vie quotidienne. Même si on pense en premier lieu aux enfants (et à la sécurité enfant) lorsqu’on parle d’accidents domestiques, les accidents peuvent survenir sur tous les habitants d’une maison. Après les enfants, les seniors sont également le plus souvent victimes des accidents domestiques : dans leurs cas, il s’agit le plus souvent des chutes. Il faut aussi savoir qu’il y a une période de recrudescence des accidents domestiques chaque année (Mai-Juin et Septembre-Octobre) et chaque semaine : les accidents surviennent le plus souvent les week-ends et les week-ends prolongés.

Les accidents domestiques par catégorie

Trois accidents sur quatre proviennent de chutes accidentelles : dans les escaliers, par la fenêtre, à partir du balcon, du haut du toit lors de réparations ou installations ou encore dans la salle de bains. Les personnes âgées et les enfants âgés de moins de cinq ans sont le plus souvent sujets aux chutes. Ensuite, la suffocation et l’asphyxie font partie des accidents domestiques les plus courants et malheureusement ce sont les enfants de moins de cinq ans qui sont les exposés au danger. A la troisième place de l’accident domestique, on retrouve les brûlures électriques et thermiques. Les intoxications, les noyades et les morsures sont aussi des accidents domestiques qui reviennent souvent.

Les endroits les plus dangereux de la maison

Si on devait pointer une pièce du doigt en ce qui concerne les accidents domestiques, il s’agirait avant tout de la cuisine! Dans cette pièce, on est exposé à toutes sortes de brûlures. Il y a les brûlures thermiques avec l’eau bouillante, les queues des poêles et la porte du four qui est en train de fonctionner. Il y a aussi les risques de chocs électriques avec la combinaison de l’eau et des appareils électroménagers. Les brûlures chimiques peuvent aussi y survenir lorsque les produits d’hygiène sont mal rangés. Ensuite, il faut savoir que les accidents domestiques interviennent aussi couramment dans les points d’accès à l’escalier et par les ouvertures (portes, fenêtres, balcon). Enfin, la piscine ne doit jamais être laissée à découvert lorsqu’on a des enfants (voir les réflexes à avoir pour la sécurité piscine).

Pour minimiser les risques d’accidents domestiques

Par définition, on ne peut pas empêcher un accident, mais on peut minimiser les risques ! Les enfants doivent être les premiers protégés contre les accidents domestiques. Toutes les prises murales doivent être couvertes avec des caches prises et des barrières de sécurité doivent être installées sur les ouvertures faciles d’accès comme les escaliers et les fenêtres pour éviter les chutes des bébés. Ensuite, contre les incendies, on doit revoir toutes les installations électriques, les installations à gaz et les cheminées. Cette vérification doit être faite tous les ans au moins. Pour éviter les ingestions de médicaments ou de produits chimiques, les armoires à pharmacie doivent être fermées à clé et placées hors de portée des enfants. Lorsqu’on transverse un produit quelconque hors de son contenant, il ne faut jamais oublier de marquer la mention ‘Danger !’ sur le flacon.

Alarme personnelle
Le gardiennage : élément de dissuasion pour sécuriser des biens